Le téléphone mobile peut provoquer des tumeurs cérébrales, selon l'Anses

Mis à jour le
L'Anses a mis à jour son avis sanitaire sur les radiofréquences.
 
L'Anses a mis à jour son avis sanitaire sur les radiofréquences. -

Une utilisation intensive du téléphone portable peut être source de cancers, explique l'agence nationale de sécurité sanitaire. Toutefois, d'un point de vue global, il n'y a pas de risque sanitaire avéré lié aux radiofréquences.