L’intranet de la banque centrale américaine hacké, probablement par les Anonymous

Mis à jour le
L’intranet de la banque centrale américaine hacké, probablement par les Anonymous
 

Les données personnelles de plus de 4 000 cadres bancaires ont été publiées sur la Toile par les hacktivistes d'Anonymous, pour protester contre la persécution judiciaire d'Aaron Swartz, qui s'est suicidé en janvier.