Selon les éditeurs, « une guerre contre Google n'aurait pas été bénéfique »

Mis à jour le
Selon les éditeurs, « une guerre contre Google n'aurait pas été bénéfique »
 

Nathalie Collin, patronne du « Nouvel observateur » et présidente de l’association de la presse d’information politique et générale, a défendu sur BFM Business, mardi 5 février, le « bon accord » qu'elle a signé avec Google.