Google réagit aux accusations de la Fédération Française des Télécoms

Mis à jour le
Google réagit aux accusations de la Fédération Française des Télécoms
 

Alors que la FFT accuse les géants du Web de ne pas payer assez d'impôt tout en signalant que les opérateurs en payent peut-être trop, Google donne sa réponse.