"Ask Me Q", un rassemblement des adeptes de "QAnon" à Minneapolis, en octobre 2019. -

Face à l'influence grandissante de cette mouvance d'extrême droite,  le réseau social a décidé de la censurer. Alors que Donald Trump déclare  « apprécier » les adeptes de « QAnon ».

Votre opinion

Postez un commentaire