Cette technologie pourrait contribuer à augmenter les émissions de gaz à effet de serre, contrairement aux discours des pouvoirs publics qui en font un élément de la transition énergétique.