Max Schrems opte pour le pilonnage juridique
 
Max Schrems opte pour le pilonnage juridique -

Les militants de la protection de données personnelles ont adopté une démarche quasi industrielle pour analyser les sites web et, le cas échéant, déposer plainte. L’objectif est de scanner 10 000 sites en une an.