Contenus violents : ce que censure vraiment Facebook
 

The Guardian a eu accès aux documents remis par Facebook à ses modérateurs. Ils expliquent la conduite à tenir face à des propos violents ou des images choquantes.

Votre opinion

Postez un commentaire