En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Un syndicaliste de l'Apple Store menacé de licenciement pour avoir trop travaillé

Un salarié a été convoqué par la direction de l'Apple Store Opéra à Paris pour avoir travaillé vingt minutes de trop. Selon lui, ce sont ses activités syndicales qui sont en cause.

laisser un avis
L'Apple Store Opéra a ouvert ses portes il y a trois ans.
Il n’y a pas si longtemps, le slogan à la mode était « travailler plus pour gagner plus ». Au sein d’Apple, travailler trop n’est pas une bonne idée. Thomas Bordage, a en effet été convoqué le 13 mai 2013 à un entretien préalable en vue d'une sanction disciplinaire pouvant aller jusqu'au licenciement pour avoir travaillé 20 minutes de trop, a-t-il indiqué à l’AFP.
Employé à l'Apple Store Opéra à Paris, il dit avoir reçu une convocation dans laquelle le motif de l'entretien préalable n'était pas mentionné. Lors de la rencontre, « un peu tendue », précise-t-il, on lui a reproché d'avoir quitté son travail avec 20 minutes de retard, des minutes supplémentaires injustifiées, ce qui est tout à fait habituel selon lui. Pour T. Bordage, qui est adhérent de SUD, cette convocation est en réalité liée à des actions judiciaires initiées par le syndicat qui ont notamment conduit le tribunal de grande instance (TGI) de Paris à interdire mi-mars à la firme d'employer des salariés après 21 heures dans sept magasins.
Le salarié avait aussi été l'un des meneurs d'une grève relativement peu suivie, mais très médiatisée au moment du lancement de l'iPhone 5 en septembre. T. Bordage indique avoir le statut de salarié protégé en raison de ses fonctions de conseiller salarié (assistant les salariés lors d'entretiens avec leurs employeurs). Ce statut fait qu'Apple devra obtenir l'autorisation de l'inspection du travail en cas de licenciement.
Dans un tract, distribué par des salariés à l'entrée du magasin parisien peu avant l'entretien de T. Bordage, le syndicat SUD a prévenu Apple que « si l'idée saugrenue de licencier notre camarade » lui venait, l'entreprise s'exposerait « à un conflit inédit ».
A lire aussi :
Apple condamné à Paris face à un salarié de l’Apple Store Opéra, paru le 17/4/2013
Le TGI de Paris interdit le travail de nuit dans les Apple Store, paru le 13/3/2013
Apple Store : un appel à la grève lancé par le syndicat SUD, parus le 20/9/2012
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Mobilité : comment exploiter les files d’attente pour chercher un emploi
L’informatique pourrait créer jusqu’à 110 000 emplois d’ici 2022
Deux "jobs en or" recherchés par les entreprises en 2015
Moins d’un informaticien sur deux s’estime reconnu par son employeur
L’appli mobile qui défend l’emploi en France
Ne perdez pas votre temps à répondre à une offre d’emploi bidon !
Emploi d’avenir : un décret élargit le contrat aux jeunes diplômés qualifiés
Gap recrute sur Facebook
Laurent Solly (Facebook) : « La force de frappe de Facebook au service de l’emploi »
Facebook propose de centraliser les offres d’emploi des PME
Ingénieur développeur : une double compétence génératrice de success story
Le monopole de Google détruit jusqu'à 12 000 emplois en France
Epargné par de nouvelles coupes, HP France veut se relancer
Pour Michel Sapin, le numérique doit contribuer à inverser la courbe du chômage
47% des emplois pourront être confiés à des ordinateurs intelligents d’ici 20 ans
Apple inaugure le marketing géolocalisé dans ses magasins américains
Apple recrute la patronne de Burberry à la tête de son réseau de vente
Le programme de reprise d'iPhone débute outre-Manche, en Apple Store
L'App Store d'Apple affiche des chiffres record, à l'aube de ses 5 ans