En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Israël sous le coup d’une cyberattaque des Anonymous

La cyberattaque lancée ce week-end n’a pas fait de dégât selon le gouvernement. Comme en novembre dernier, elle a été revendiquée par un groupe d’Anonymous.

laisser un avis
La cyberattaque lancée contre Israël ce week-end, n’est pas encore finie, selon l’AFP. Démarrée samedi et revendiquée par un groupe se revendiquant des Anonymous, elle n’aurait fait que des dégâts mineurs selon le gouvernement israélien.
Samedi, des Anonymous ont annoncé une grande attaque dimanche sur les sites internet israéliens, avec pour objectif « d’effacer Israël du cyberespace » en solidarité avec le peuple palestinien.
Dimanche en fin de matinée, sur une radio militaire, le professeur Yitzhak ben Israël, fondateur d'un centre national contre la cybercriminalité qualifiait ces dégâts de « plus ou moins inexistants ». Ce service dépend directement du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.
L'attaque visait les sites du Premier ministre, des ministères de la Défense et de l'Éducation, ainsi que le Bureau central des statistiques. Pour le Pr Ben Israël, « Anonymous n'a pas la capacité, ni l'objectif, de détruire les infrastructures essentielles du pays. Si cela avait été le cas, il ne l'aurait pas annoncé à l'avance ».
En novembre, le groupe Anonymous avait déjà lancé une attaque contre de nombreux sites israéliens, et affirmé avoir bloqué ou vidé près de 700 sites, pour protester contre l'offensive militaire israélienne contre la bande de Gaza.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
La dimension cybernétique de la crise ukrainienne
Des Anonymous, partis à l’assaut d’une banque, hackent le mauvais site…
01 Replay : Coup de pouce à la startup Lastline
Cyberattaque: plus de 200 entreprises "sensibles" à protéger
Edouard Cukierman (Catalyst) : « Plus de 200 sociétés israéliennes ont été cotées au Nasdaq »
En Israël, François Hollande part à la rencontre de la « startup nation »
Un Anonymous condamné à dix ans de prison par un juge américain
Et si nous changions notre façon de faire de la sécurité ?
Les Etats-Unis auraient lancé 231 cyberattaques en 2011
Pour arrêter les attaques ciblées, cherchez les signaux faibles !
La secrétaire américaine à la Sécurité intérieure craint une cyberattaque majeure
Pipelines et gazoducs potentiellement vulnérables à une cyberattaque indécelable
Des millions de cartes SIM présenteraient des failles de sécurité
Plus de 40% des entreprises ne savent pas détecter automatiquement une cyberattaque
Les Anonymous piratent Total : info ou intox ?
Pour Obama, la Chine a compris sa mise en garde contre le piratage
Moins d’une entreprise sur quatre évalue l’impact financier d’une attaque informatique
Faut-il vraiment continuer à payer pour un antivirus ?
Cybersécurité : l’OTAN se dote d’une cyberforce de réaction rapide