En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Samsung est confiant dans ses chances de vaincre Apple

Dans la guerre des brevets qui oppose Samsung et Apple, les événements de ces dernières semaines semblent donner l’avantage au Coréen. Du coup, le géant de l’électronique se dit confiant dans ses chances de vaincre Apple devant les juges.

laisser un avis
Le patron de la division mobile de Samsung, Shin Jong-kyun, est un homme serein. Son premier adversaire (et également un des premiers clients de sa maison mère), Apple, pourrait bien finalement être défait dans la guerre judiciaire que les deux géants se livrent.
Selon lui, Apple va comprendre qu’il « est impossible de créer un téléphone portable sans utiliser les technologies de communications brevetées par Samsung. » Dès lors, « la vérité deviendra une évidence et, même si cela sera difficile, les choses vont s’arranger. » expliquait-il devant un parterre de journalistes coréens dont un représentant du Chosun Ilbo, un quotidien coréen. « Comme vous le savez, Samsung possède un très fort portefeuille de brevets de technologies sans fil », ajoutait Shin Jong-kyun, selon le Korea Times, également présent.

Les Etats-Unis réexaminent la demande de Samsung

Un optimisme qui fait suite à une série de victoires plus ou moins importantes devant la justice et les instances de régulation à travers le monde. Ainsi, l’International Trade Commission (ITC) américaine a accepté, lundi dernier, 19 novembre, d’étudier et de reconsidérer « dans son intégralité » sa décision préliminaire rendue le 15 septembre 2012 par un de ses juges. Ce dernier avait demandé le rejet de la plainte de Samsung, qui demandait à ce que soit reconnu qu’Apple viole ses brevets.
Un retour en arrière qui semble fragiliser les chances de victoire finale d’Apple à l’heure où le verdict rendu en août dernier pourrait bien être remis en question par la justice américaine après une requête motivée de Samsung.

L’accord Apple et HTC, une arme pour Samsung

Par ailleurs, alors qu’Apple semblait avoir réduit ses fronts en trouvant un accord gardé secret avec HTC, Samsung s’est vu autorisé par la justice à accéder à cet accord. Selon Reuters, des juristes pensent que le géant coréen pourrait se servir de ce document pour montrer que les demandes d’interdiction de vente de ses produits aux Etats-Unis sont sans fondement.
Grâce à cet accord, Apple et à HTC ont mis un terme à des querelles autour de brevets et trouvé un accord pour dix ans pour l’utilisation de leurs propriétés intellectuelles respectives, à condition qu’aucune des deux sociétés ne soient rachetées d’ici là.

Enfoncer le clou

Non content de cette petite victoire, Samsung a demandé à la justice de pouvoir ajouter l’iPod touch de cinquième génération, l’iPad 4 et l’iPad mini à la liste des appareils conçus par Apple et qui violent ses brevets. La société sud-coréenne indiquait récemment qu’elle ne cesserait pas le feu et irait au bout de cette guerre.
Interrogé sur un accord final éventuel, qui mettrait fin à la guerre judiciaire qui oppose sa société à Apple, Shin Jong-kyun déclarait simplement : « Il n’y a pas de négociations en cours à l’heure actuelle ».
Une formulation qui laisse la porte ouverte à de futures discussions. Pour mémoire, la juge américaine Lucy Koh, en charge d’un des dossiers présentés devant la cour fédérale de Californie avait demandé aux patrons de Samsung et d’Apple de se rencontrer pour trouver une solution à l’amiable avant l’ouverture effective du procès. Ces discussions s’étaient soldées par un échec et des positions tranchées des deux côtés.
envoyer
par mail
imprimer
l'article


Newsletter 01net. Actus

@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
De Quoi J'me Mail, le show high-tech hebdo en vidéo !
Test Samsung UE65JS9500 : le fleuron des téléviseurs de Samsung (vidéo)
Quel smartphone étanche choisir ? (vidéo)
Le top 3 des produits high-tech du mois (vidéo)
Fight : pour ou contre l'Apple Watch ? (vidéo)
Test Apple Watch : nos premières impressions (vidéo)
Apple Watch : ils ont dormi sur place pour l'acheter (vidéo)
Apple Watch : les applications déjà disponibles
Test de l’aspirateur robot Samsung Powerbot VR9000 : pas une vraie réussite (vidéo)
Faut-il craquer pour l’Apple Watch ? (vidéo)
JTech 225 : Apple Watch, Surface 3, lumia 640 et 640 XL, Garmin Fénix 3, Zenfone 2 (vidéo)
La Watch est arrivée dans les Apple Store (vidéo)
Apple Watch : c'est parti pour les réservations ! (vidéo)
A quoi sert vraiment l'écran courbe du Galaxy S6 Edge ?
Test Beats Solo 2 Wireless : un bon casque audio un peu plastique (vidéo)
Premiers tests des Samsung Galaxy S6 & S6 Edge (vidéo)
De Quoi J'me Mail, le show high-tech hebdo en vidéo !
La prise USB C : qu’est-ce que c’est (vidéo) ?
Apple Watch, MacBook : ce qu'il faut retenir des annonces de la Keynote (Vidéo)
Apple Watch : de 399... à plus de 11000 euros !