En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

RadioLondres, l'humour a encore frappé sur le Web

Plus encore qu'un moyen de contourner l'interdiction de communiquer les estimations de vote avant 20 heures, le hashtag RadioLondres, sur Twitter, est devenu le rendez-vous rigolard d'un Net qui porte à gauche…

laisser un avis
Le premier tour de l’élection présidentielle avait vu émerger en ligne le hashtag RadioLondres, sur Twitter. Un bon moyen pour les Internautes de contourner, avec humour, l’interdiction de communiquer les estimations et résultats des votes avant 20 heures. Pour ce second tour, au-delà d’une gauloiserie évidente qui ragaillardit, le #hashtag RadioLondres a encore une fois servi à contourner la loi et à informer, mais il a surtout revêtu un nouvel aspect, moins informatif que rigolard, où chacun y va de son bon mot.
Evidemment, la fête étant plutôt du côté de la « gauche », ce sont surtout des électeurs de François Hollande ou ses sympathisants qui se sont manifestés. Le tout dans un mélange de militantisme bon enfant et de synthèse de l’esprit moqueur du Web. Ce qui fait d'ailleurs mentir Nicolas Sarkozy, qui indiquait le 4 mai dernier, sur son site Web, avoir « gagné la bataille d’Internet » en se référant au nombre d’amis sur Facebook, notamment.
Bref, pour ceux qui ne seraient pas allés sur Twitter, nous vous proposons une petite sélection des tweets qui ont fait, à nouveau, résonner RadioLondres. Petit classement thématique, à éviter toutefois pour ceux qui grincent des dents et rient jaune en ce beau matin de mai 2012.

18 images
Crédit : DR

Les estimations déguisées

Pour commencer, faisons dans le « classique », pourrait-on dire. Il y a ceux qui ont utilisé le hashtag #RadioLondres pour la diffusion d’estimations déguisées en recette de cuisine, en boutade à tiroirs, faisant référence à des mots échappés de bouches mal avisées, etc. Des estimations souvent un poil optimistes, peu importe, la bonne humeur était de rigueur, pour ceux qui penchaient du côté de la place de Bastille. De là à penser que le poulet n’était pas tout à fait cuit, il n’y a qu’un pas qu’on ne franchira pas.

envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Dick Costolo (Twitter) : « pour être franc, nous aurions pu faire mieux »
L'audace est une garantie de succès dans la digitalisation d'une entreprise
Vaste offensive de Twitter dans la publicité
Les 6V du Big Data sur les médias sociaux
Twitter lance en France un outil publicitaire lié aux programmes TV
Twitter, un véritable outil d’informations et de veille pour les professionnels
La double vie des politiques sur Twitter
Biz Stone: « en quelques jours, Jelly a attiré plus de monde que Twitter en un an »
Twitter n'a toujours pas dégagé un dollar de bénéfice
La gendarmerie nationale ouvre son compte Twitter
Jelly, une application pour poser des questions à ses amis en photo
En Australie, les requins tweetent pour annoncer qu’ils approchent des côtes
Frédric Lefebvre prétend que son compte Twitter a été piraté
François Hollande relance sa comm' en revenant sur Twitter
Les conseils du DG France de Twitter aux marques
#LIVE01Net : Stéphane Richard, PDG d'Orange, invité de 01NetTV-La Chaîne Techno
Instagram Direct, pour envoyer des photos privées et concurrencer Snapchat
Sergueï Brin demande la fin des guerres partisanes à Washington
Kim Dotcom rigole en photo sur Twitter