En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

La France compte 420 000 abonnés au très-haut-débit

L'Arcep vient de publier les chiffres de son observatoire du haut et du très-haut-débit pour le troisième trimestre 2010.

laisser un avis
L'Arcep vient de publier les chiffres de son observatoire du haut et du très-haut-débit pour le troisième trimestre 2010 (marché de détail et de gros). La France comptait, au 30 septembre dernier, 20,85 millions d'abonnés au haut-débit et au très-haut-débit, dont 93 % pour la seule technologie ADSL (19,47 millions, soit une augmentation de 320 000 en un trimestre). Le parc total a crû de 360 000 abonnements par rapport au deuxième trimestre.
Aujourd'hui, 98,5 % des lignes téléphoniques sont éligibles au haut-débit, et 82 % sont dégroupées (10,5 millions, dont 8,7 millions en dégroupage total).
Source : Arcep.
agrandir la photo
Le déploiement de la fibre optique pour les technologies FTTLA et FTTH (source : Arcep).
agrandir la photo

La mutualisation progresse

Il en ressort aussi que l'Hexagone comptait 420 000 abonnés au très-haut-débit (1), soit une augmentation de 56 000 en un trimestre. Sur ce total, 320 000 abonnés utilisent la technologie FTTLA (fiber to the last amplifier), la solution retenue par Numericable (fibre jusqu'à l'immeuble, puis connexion coaxiale), soit 45 000 de plus que le trimestre précédent. Seuls 100 000 sont des abonnés FTTH (fiber to the home), qui reçoivent donc la fibre à leur domicile. « Le rythme de croissance est d’environ 10 000 par trimestre », note le régulateur des télécoms et des postes.
L'Arcep indique que 44 000 immeubles sont équipés en FTTH et raccordés à au moins un opérateur (+ 58 % en un an). Au total, 967 000 logements sont éligibles. Ceux qui le sont par le biais de la mutualisation sont au nombre de 130 000, et, parmi ceux-ci, quelque 1 800 foyers ont un abonnement. « La croissance du nombre de logements éligibles à des offres de fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH) d’au moins deux opérateurs s'accélère fortement grâce la mise en œuvre de la mutualisation, en application de la décision de l’Arcep publiée au Journal officiel du 17 janvier 2010 », note l'autorité.
(1) Selon les critères de l'Arcep, pour qu'un abonnement soit considéré comme du très-haut-débit, il faut un minimum de 50 Mbit/s en débit descendant et de 5 Mbit/s en débit ascendant.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
L'Arcep relance le débat sur la fibre optique jusqu'à la box de l'abonné
Arnaud Montebourg veut « réformer l'Arcep et réduire ses pouvoirs »
Pourquoi Montebourg veut-il stopper la guerre des prix dans le mobile ?
Mobile: le parc de cartes SIM "Machine to Machine" en forte hausse
Le taux de pénétration des mobiles atteint 115 % en France
Couverture 4G : l'Arcep réalisera sa propre enquête de terrain mi-2014
Télécoms: Orange teste la 4G pour l'accès très haut débit fixe
Couverture 4G : retour de bâton pour les opérateurs mobiles
Un arrêté encadrera la publicité des opérateurs sur le haut débit fixe
Un ancien membre de l’Arcep nommé responsable numérique du Grand Paris
La facture mobile moyenne continue de baisser, à 18,7 euros/mois
La France a 1,76 million d'abonnés très haut débit sur réseaux fixes
Arcep : Free ne « discrimine » pas YouTube, le réseau est « congestionné »
Qualité du Net, l’Arcep peut mesurer les performances des opérateurs internationaux
Télécoms : craintes sur l'impact du VDSL 2 sur la fibre optique
Le Conseil constitutionnel prive l’Arcep de son bâton (MAJ)
Arcep, les revenus des opérateurs français baissent, leurs investissements aussi
Internet : les abonnés n'ont pas en Europe les hauts débits promis
Numéricable met un navigateur web et YouTube dans sa box Fibre
La 4G devient l'enjeu d'une bataille judiciaire entre opérateurs mobiles