En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Ces dossiers qui ont continué de préoccuper la Cnil en 2009

La Commission nationale de l'informatique et des libertés a présenté jeudi 17 juin le bilan de son activité pour 2009. Les entreprises sont particulièrement épinglées.

laisser un avis
Fichiers de police et de justice, biométrie, vidéosurveillance, droit d'accès aux fichiers de données personnelles... Chaque année, la Commission nationale de l'informatique et des libertés traite ces sujets récurrents. C'était encore le cas en 2009, comme le montre le rapport d'activité annuel que la Commission a présenté ce jeudi 17 juin 2010. Petit tour d'horizon des sujets qui continuent de préoccuper la Cnil.
agrandir la photo
Fichage et surveillance en entreprise
Avec les nouvelles technologies, les entreprises ont de plus en plus d'outils pour capter et stocker des données, mais elles ne s'en servent pas toujours dans les règles. D'autant que ces outils sont simples d'utilisation et parfois discrets. La Cnil a ainsi mis en demeure une entreprise qui tenait une liste noire de mauvais clients sur une clé USB, à leur insu, de modifier ce fichier afin que les personnes concernées en soient informées.
Elle a aussi découvert qu'une société de transport effaçait les images d'une vidéosurveillance illicite de ses salariés, espérant ainsi ne pas se faire prendre par... la Cnil ! Dans une autre entreprise, ce sont les panneaux syndicaux et l'accès au local syndical qui étaient filmés. Les caméras ont dues être déplacées. Plus cocasse, un autre contrôle a permis de constater que le chef d'un bureau de police municipale parisien avait trafiqué le système téléphonique pour écouter ses agents...
Les réseaux sociaux et le droit à l'oubli
Le droit à l'oubli numérique était la grande préoccupation de la Cnil en 2009, avec un vaste débat organisé par la secrétaire d'Etat au Développement de l'économie numérique, Nathalie Kociusko-Morizet. En vertu de ce droit, la commission a rappelé à l'ordre les banques pour qu'elles « défichent » les personnes qui avaient été frappées d'interdit bancaire mais dont la situation a été régularisée.
L'essor des réseaux sociaux inquiète aussi la Commission par leur capacité à garder ad vitam aeternam des informations que les gens ont eux-mêmes postées ou que d'autres ont publiées. Le président de la Cnil, Alex Türk, souhaiterait notamment que lorsqu'un internaute quitte un réseau de type Facebook, il puisse « récupérer la totalité de ses données », indique l'AFP. Et il s'est vivement opposé à l'idée selon laquelle il faudrait adapter la notion de vie privée aux nouvelles technologies, comme le défend Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook.
Google Street View
L'année 2009 a été émaillée (et cela continue en 2010) des péripéties concernant Google Street View. Le service de navigation photographique, une option de Google Maps, est de plus en plus contesté en Europe. En cause ? L'aspect intrusif des Google cars, les voitures qui prennent les photos, sans prévenir les gens et en cadrant parfois des lieux privés (jardin ou cour de maisons).
Lors de la présentation de son rapport, la Cnil a indiqué qu'elle avait mis en demeure Google pour qu'il lui transmette toutes les données captées à la volée par les voitures par des réseaux Wi-Fi non protégés. Le 4 juin dernier, le moteur de recherche a ainsi remis à la commission deux disques durs pleins de données de connexion, de code source de logiciels (ceux qui équipent les Google cars) et de rapports d'audit. La Cnil est en train d'analyser ce contenu et se prononcera plus tard sur ce qui attend éventuellement Google.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Coca-Cola, fan de Facebook
Quels acteurs auraient le plus à perdre d’un Facebook « pro » ?
Mission Rosetta, un succès planétaire grâce aux réseaux sociaux
"Facebook creuse notre tombe", dit le créateur de Room (vidéo du jour)
01LIVE HEBDO #33 : Room, transhumanisme, Nexus 9, concours 01netTV Idol (vidéo)
L'abus de messages personnels au bureau est une faute
L’étau se resserre autour des entreprises ne se conformant pas à la réglementation sur les données personnelles
C&A propose de « liker » ses vêtements dans un magazine
La Cnil encadre le traçage des clients en magasin
Les fournisseurs de services cloud pas prêts pour le futur règlement européen
Tout sur l'ultra HD : 01netTV vous répond (vidéo)
Phone Apps #60 : Facebook dégaine son appli anti-Snapchat (vidéo)
01 Replay : Oracle, fuite de données, qualité des réseaux 3G, revivez l'actualité de la semaine
Le patron de PayPal passe chez Facebook
Nouveau rebondissement dans le feuilleton des données de connexion
Facebook lance son réseau publicitaire mobile
Facebook assure protéger votre vie privée pour mieux gagner votre confiance
Cloud : Apple est le bon élève vert, Twitter et Amazon portent le bonnet d’âne
Pour John Carmack, Facebook a ce qu’il faut pour développer la réalité virtuelle
La Cnil pourra effectuer des contrôles en ligne