En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La Cnil suspend deux systèmes de biométrie et de vidéosurveillance

Mis à jour le
La Cnil suspend deux systèmes de biométrie et de vidéosurveillance
 

La Commission a ordonné l'arrêt de ces dispositifs. L'un utilisait sans justification les empreintes digitales, l'autre plaçait les salariés sous surveillance permanente.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Fif'
    Fif'     

    Oui, enfin faut pas oublier que la biométrie est un business juteux et que les commerciaux se gardent bien de préciser que le matériel qu'ils vous vendent est potentiellement disproportionné. Dans ce cas l'entreprise l'a dans l'os, personne vers qui se retourner.
    Ensuite selon la faute, il y a de fortes chances que l'employer moyen donne une seconde chance, c'est pas si facile de justifier une faute lourde pour un licenciement et pour peu que ce ne soit pas fait correctement c'est banco pour l'employé...

  • Nacyl
    Nacyl     

    Comme tu le fais justement remarquer, pour le quidam moyen, pas de délais de mise en conformité !
    La sanction tombe au constat de l'infraction.
    Il est pourtant écrit dans notre constitution que la loi se doit d'être la même pour tous, là, visiblement, ce n'est pas le cas.
    Par ailleurs, je doute sérieusement que les entreprises qui mettent en place ce genre de systèmes ne soient pas informées de la règlementation en vigueur.
    A quand un aménagement du code de la route permettant à celui ou celle qui roule avec des pneumatique fatigués de se mettre en conformité dans les deux mois avant sanction !
    Mais ne rêvons pas, au même titre que la démocratie n'existe pas dans le monde du travail, certaines règles fondamentales restent à la porte d'entrée sans pouvoir franchir le seuil.
    Et on s'étonne ensuite du dégout ressenti par certains employés pour leur entreprise et leurs dirigeants...
    Pas si surprenant que ça en fait.

  • Olivier...
    Olivier...     

    Bonjour

    Et si je commets quelque chose d'illégal dans mon entreprise on me donnera également une chance de me rattraper ???
    J'en doute fortement !!!
    Les entreprises doivent être sanctionnées dès la constatation de la faute, pas de deuxième chance pour elles.
    Elles sont comme nous, elles ne sont pas censées ignorer la loi. Surtout pour de grosses entreprises qui ont un service juridique.

    A+

    Olivier

Votre réponse
Postez un commentaire