En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les e-mails érotiques au bureau ne sont pas un motif de licenciement

Les e-mails érotiques au bureau ne sont pas un motif de licenciement
 

La justice a donné tort à une entreprise qui avait licencié l'un de ses cadres parce qu'il utilisait sa messagerie pour entretenir une correspondance érotique. Si l'employeur peut consulter ces messages, il ne peut s'en servir contre le salarié.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • fleurnacre
    fleurnacre     

    la justice existe ,par moment .
    Ça aurait été anormal qu il soit renvoyé pour çe motif,surtout qu il n a rien caché .
    Et tant qu il fait son travail ,de quoi se mêle ses boss ?
    De nos jours , on peut plus aller aux wc sans avoir à répondre du pourquoi du comment .

Votre réponse
Postez un commentaire