Passer au contenu

Test du Xiaomi Mi 11 : un nouveau coup de maître pour le champion du rapport qualité-prix

Le Xiaomi Mi 11 est un smartphone haut de gamme un peu particulier. En apparence très complet (design, processeur, batterie…), cet appareil semble se contenter de peu sur certains points (appareil photo…), À 749 ou 799 euros, permet-il vraiment à Xiaomi de jouer dans la cour des grands ? 

L'avis de 01net.com

Xiaomi Mi 11

Les plus

  • + Excellent rapport qualité-prix
  • + Processeur dernier cri
  • + Écran exceptionnel
  • + Se recharge en moins de 50 minutes

Les moins

  • - Autonomie décevante
  • - Pas de zoom optique

Performances

4 / 5

Autonomie & charge

4.5 / 5

Affichage

5 / 5

Photo & vidéo

4.5 / 5

Appréciation générale

4 / 5

Note de la rédaction

Note publiée le 05/03/2021

Avec son Mi 8 et son Mi 9, Xiaomi dominait allègrement le marché du smartphone haut de gamme à prix cassé. Avec son Mi 10 l’an passé, la marque chinoise a fait le pari de monter en gamme. Désormais, Xiaomi ne se contente plus d’un seul « flagship » et mise sur une famille entière de produits estampillés « Mi ». En conséquence, les prix se sont envolés et la gamme a, selon nous, perdu en cohérence. On se souvent notamment du Mi 10 à 799 euros qui était beaucoup moins bon que le Mi 10 Pro à 999 euros… et que d’autres mobiles Xiaomi coûtant deux fois moins. Pour une fois, le roi du rapport qualité-prix n’avait pas réussi à nous convaincre.

Cette année, Xiaomi la joue plus intelligemment. Pour nous empêcher de comparer son nouveau Mi 11 au reste de la gamme, la marque a décidé de ne lancer que cet appareil dans un premier temps. Un peu moins cher grâce à une version 128 Go (749 euros, 256 Go toujours au même prix de 799 euros), le nouveau Mi 11 gomme aussi beaucoup des défauts de son prédécesseur et gagne un dos en verre mat en plus du support de la recharge sans-fil. Pendant une semaine, nous l’avons adopté.

Un design presque parfait

La Xiaomi Mi 11 est un très beau smartphone. Avec cet appareil, on sent que les ingénieurs de la marque ont tenté de créer quelque chose de vraiment sophistiqué. Le dos de l’appareil, en verre mat, est sans doute le plus séduisant du marché actuellement (à égalité avec celui du Galaxy S21). On apprécie particulièrement l’aspect robotique de son module caméra qui lui permet de se distinguer avec brio du reste du marché. C’en est presque mignon !  

LM / 01net.com – Le très joli module caméra du Xiaomi Mi 11.

L’incurvation est le maître-mot du Mi 11. À l’utilisation, le smartphone épouse parfaitement les courbes de la main. Son écran, selon Xiaomi, dispose d’une « quadruple incurvation ». Nous n’aimons pas vraiment ce terme qui prête volontairement à confusion. Les quatre bords du Mi 11 sont bien incurvés, mais seuls ceux situés à droite et gauche se courbent au niveau de l’écran. En haut et en bas, ce sont les bordures noires qui se plient un peu. L’utilisateur n’y gagne rien. Au passage, on remarque que la bordure inférieure est un tout petit peu plus épaisse que celle située en haut. C’est dommage, Xiaomi frôle de peu la symétrie parfaite.

Autre point un peu regrettable, la forme des coins de l’écran n’épouse pas celle des coins de l’appareil. C’est un détail, mais ce n’est pas très joli.

LM / 01net.com – L’écran du Mi 11 est incurvé à gauche et à droite. En revanche, Xiaomi ment en parlant d’un haut et d’un bas aussi incurvés.

Parmi les autres détails que nous avons appréciés avec le Mi 11, nous trouvons la forme de son haut-parleur vraiment très jolie. La marque chinoise a fait le pari de remplacer les points uniformes habituellement utilisés par ses rivaux par un motif qui représentation d’un son. C’est aussi original que réussi.     

LM / 01net.com – Regardez la grille de haut-parleurs, elle a une forme étonnante.

Bref, le Xiaomi Mi 11 réussit un presque sans faute au niveau du design. Précisons tout de même qu’avec son grand écran de 6,81 pouces, ce mobile ne se destine pas aux amoureux de petits téléphones. Heureusement, son poids de 196 grammes rend son utilisation plutôt agréable.

Un écran vraiment irréprochable

Critiqué l’an passé, Xiaomi veut clairement rivaliser avec les meilleurs cette fois-ci. Pour y parvenir, le constructeur chinois mise sur un écran qui coche toutes les cases. Définition Quad HD+, taux de rafraîchissement jusqu’à 120 Hz (même si Xiaomi le limite à 60 Hz par défaut), luminosité très puissante (885 cd/m2 selon les mesures de notre laboratoire), fidélité des couleurs impressionnante (Delta E en mode « affichage original » de 0,78, par défaut de 4,64), la marque chinoise frappe vraiment très fort. Utiliser le Mi 11 est un vrai bonheur à partir du moment où son incurvation ne vous dérange pas (après plusieurs minutes en main, on peut être un peu fatigué). Sinon, c’est vraiment top.

Snapdragon 888, un monstre sous le capot

Autre point sur lequel le Mi 11 frappe port, la puissance. Premier smartphone au monde équipé du nouveau processeur de Qualcomm, le Snapdragon 888, le Mi 11 est sans doute le smartphone le plus puissant du marché au moment de l’écriture de ce test (même si, graphiquement, les iPhone restent au-dessus). Compatible 5G (grâce au modem X60 intégré), le mobile délivre vraiment d’excellentes performances. Nous avons testé son processeur dans un article dédié.

À lire aussi : Snapdragon 888 : le processeur du Xiaomi Mi 11 est-il le plus puissant du marché ? 

Selon AnTuTu 8, le Xiaomi Mi 11 est le smartphone le plus puissant du marché.
Si ce graphique ne s’affiche pas entièrement, cliquez ici. 

A découvrir aussi en vidéo :

 

À l’utilisation, nous devons reconnaître que le Mi 11 est vraiment génial. Grâce à sa surcouche MIUI (et à ses nombreuses animations ), la fluidité est vraiment au rendez-vous. C’est extrêmement plaisant, surtout lorsque l’on active le taux de rafraîchissement 120 Hz.

Cependant, il nous semble important de préciser que tout est loin d’être parfait dans MIUI. Il y a toujours trop de logiciels préinstallés sur le smartphone (ce qui est aberrant à 799 euros) et, à notre grande surprise, nous avons fait la connaissance de nouveaux bugs. Par exemple, les notifications en forme de bulles introduites avec Android 11 sont… carrées sur le Mi 11. Pire, elles flottent parfois au milieu de l’écran, sans aucune raison. On remarque au passage que, par défaut, MIUI propose désormais un affichage des raccourcis classique dans le centre de notification. Une précédente version de MIUI copiait l’interface d’iOS, ce qui était assez déstabilisant. Il s’agit désormais d’une option.

01net.com – Quelques captures d’écran prises sur le Mi 11. Dans la première, on voit que la bulle carrée flotte n’importe où.

D’autres petites choses pratiques

Sans rentrer dans les détails, saluons aussi la qualité des haut-parleurs stéréo du Mi 11, ses retours haptiques très justes et son capteur d’empreintes optique sous l’écran qui est plutôt rapide (bien que trop petit). Le mobile peut aussi remplacer la télécommande de votre télé ou de votre clim grâce à un port infrarouge.  

LM / 01net.com – Le dos du Xiaomi Mi 11 est splendide.

L’autonomie, le point faible du Mi 11

À l’intérieur, on trouve une batterie très haute capacité de 4600 mAh. Cependant, l’autonomie du smartphone n’est pas aussi grande qu’espérée. En effet, le smartphone n’a résisté que 12h14 à notre test d’autonomie polyvalente alors que son écran était configuré sur du 60 Hz. En 120 Hz, nous sommes même descendus à 9h13, ce qui n’est vraiment pas bon… Les meilleurs smartphones haut de gamme dépassent habituellement les 15 heures. L’autonomie du smartphone en streaming vidéo (10h08) et en communication (21h42) est aussi décevante.

01net.com – Nous avons effectué des mesures thermiques sur le Mi 11. Au maximum, l’appareil a atteint les 38,3 degrés. C’est plus que convenable.

À l’utilisation, nous avons été un peu déçus par le Mi 11. Le smartphone a l’avantage de charger très vite (23% en 5 minutes, 100% en 48 minutes) mais il nous est souvent arrivé de tomber en panne en fin de journée avec le mode 120 Hz activé. C’est assez dommage. Heureusement, en 60 Hz, on tient la journée entière.

Un appareil photo pas assez polyvalent 

Enfin, parlons du module caméra du Mi 11. Nous avons adoré son design, moins sa composition. En effet, comme son prédécesseur, le Mi 11 semble sous-équipé. Sans doute pour rendre le reste de la gamme plus compétitif, Xiaomi a décidé de priver son appareil de zoom optique. Pour du haut de gamme, cela fait forcément tâche. D’autant plus que la marque a tout de même jugé utile d’ajouter un capteur macro à son appareil histoire de créer un faux triple module caméra. On déteste ce genre de malhonnêteté marketing. Un double module était suffisant.

LM / 01net.com – Le Xiaomi Mi 11 est un joli smartphone.

Heureusement, le reste des appareils photo du Mi 11 est de plutôt bonne qualité. Le smartphone dispose d’un capteur de 108 Mpix (f/1.85) et d’un ultra grand-angle rattaché à un capteur de 13 Mpix. Comme vous pouvez le constater, leur qualité est vraiment honorable même si on observe un manque de piqué la nuit. Sans être le meilleur, Xiaomi s’en sort bien. 

01net.com – Photo prise avec l’appareil photo principal du Mi 11.
01net.com – Photo prise en mode portrait avec le Mi 11.
01net.com – Photo prise en basses lumières avec le Mi 11. Ici, il s’en sort très bien.
01net.com – Photo prise de nuit avec le Mi 11. Il y a un problème avec les couleurs et les murs manquent de netteté.
01net.com – Photo prise avec le capteur macro du Mi 11. Il s’agit de sable.

Bref, le principal défaut de l’appareil photo du Mi 11 est son manque de polyvalence. Heureusement, sa qualité est très correcte.