Magix tenait bien ses promesses