Au nom des artistes, vraiment ?