Assassiné pour avoir vendu une arme virtuelle