A vendre : des socialistes ou des cheveux de Sarkozy

Votre opinion

Postez un commentaire