WeChat : toujours pas interdite aux Etats-Unis, malgré les efforts de l'administration Trump
 

L'application chinoise dans le collimateur de l'administration Trump échappe une fois encore au couperet. L'une des juges de la cour de San Francisco estime que les preuves apportées par le gouvernement ne sont pas assez convaincantes.

Votre opinion

Postez un commentaire