Une Alliance pour rémunérer les artistes sur le peer-to-peer

Autour de l'Adami, plusieurs associations défendent la création d'une redevance sur les abonnements à Internet afin de compenser le préjudice subi par les artistes à cause des échanges de fichiers. Entre 1,5 et 5 euros pour de la musique et entre 3 et 5 euros pour des films.