Steve Jobs bousculé par les stock-options d'Apple