Trump exige une enquête sur les sociétés chinoises cotées à New York
 
Le président Donald Trump. -

Après Twitter, c'est au tour de Snapchat de s'en prendre au président des États-Unis. Le réseau social juge les publications de Donald Trump dangereuses. Elles ne seront plus promues dans sa section Discover. 

Votre opinion

Postez un commentaire