Pour prouver qu’Android est une copie, Oracle convoque Harry Potter

Mis à jour le
Pour prouver qu’Android est une copie, Oracle convoque Harry Potter
 

Dans un document légal à l'introduction des plus surprenantes, Oracle attaque en appel Google pour qu'il soit reconnu que ce dernier a violé son copyright sur une partie du code utilisé dans Android.