Microsoft revient au score face à Eolas

L'éditeur n'aura peut-être pas à payer 521 millions de dollars. L'Office américain des brevets vient en effet de déclarer invalide le brevet d'Eolas sur les plug-in des navigateurs Web.