Finalement, l’éditeur ne garde que la solution de portage pour applications iOS. Mais les raisons de ce choix restent assez obscures.