L'hébergeur associatif GlobeNet ne tourne plus rond

65 000 euros de dettes, 5 000 euros de pertes mensuelles, la clé de voûte Web des grandes causes françaises craint le dépôt de bilan. Elle table sur la mobilisation de ses utilisateurs.