Le filtrage des SMS au programme du Pakistan
 

Les autorités pakistanaises veulent censurer 1 700 mots, plus ou moins obscènes, du vocabulaire des utilisateurs de mobiles. Les opérateurs font de la résistance.