En sacrifiant l’usage de ses produits sur l’autel de la beauté, la firme serait en train de renier ses principes fondateurs. C’est le constat accablant dressé par deux de ses anciens designers : Tog Tognazzini et Don Norman.