L'arrêt de Megaupload dope les sites légaux