L'ADSL pour tous : il faudra encore attendre

L'ADSL reste la propriété de France Télécom. L'opérateur va cependant présenter au Conseil de la concurrence des propositions pour que ses concurrents puissent en vendre eux-mêmes.