La Nasa a découvert le point faible qui pourrait gêner nos voyages spatiaux
 

Après avoir compilé des années de résultats de prélèvements sanguins sur des astronautes et des animaux placés en orbite, des scientifiques travaillant pour la Nasa ont mis en évidence le changement de comportement de nos « centrales » énergétiques.

Votre opinion

Postez un commentaire