La géolocalisation n'aurait pas dû servir à licencier un salarié absent à tort

Mis à jour le
La géolocalisation n'aurait pas dû servir à licencier un salarié absent à tort
 

La géolocalisation de son véhicule de fonction avait un but commercial et ne pouvait servir, selon les juges, à prouver les torts du salarié pour le licencier.