La France est-elle en retard ?

La concurrence est féroce sur les marchés des télécommunications allemand, italien ou britannique. Là aussi, l'accès direct à l'abonné reste difficile à exploiter.

Votre opinion

Postez un commentaire