La crise des start up profite à quelques poids lourds

Les difficultés financières des uns font le bonheur des autres et les rachats se succèdent.