La CNIL a rappelé quelques gardes-fous au sujet de l'application StopCovid, censée servir la lutte contre le coronavirus.
 

Le site médical français est épinglé pour non-respect du RGPD. Doctissimo est accusé de vendre, de manière illégale, à des tiers les données sensibles de ses visiteurs. 

Votre opinion

Postez un commentaire