Des antennes 5G ont été prises pour cible au Royaume-Uni.
 
Des antennes 5G ont été prises pour cible au Royaume-Uni. -

Après avoir autorisé Huawei à équiper jusqu'à 35% de son futur réseau 5G, le Royaume-Uni pourrait revenir sur ses promesses. Un rapport envoyé à Boris Johnson par le centre national de cybersécurité indique que le bannissement de Huawei par les États-Unis rend l'entreprise chinoise dangereuse. 

Votre opinion

Postez un commentaire