Des essais d'interopérabilité entre applications de traçage ont lieu actuellement entre plusieurs pays dont l’Allemagne et l’Italie. Mais pas avec la France qui refuse de s'y joindre.