Julian Assange
 
Julian Assange devant l'ambassade de l'Equateur, à Londres, en 2017. -

Quatre semaines après le début de son procès londonien, le fondateur de WikiLeaks ne sait toujours pas s'il sera transféré aux États-Unis. Londres demande trois mois supplémentaires. 

Votre opinion

Postez un commentaire