Quatre semaines après le début de son procès londonien, le fondateur de WikiLeaks ne sait toujours pas s'il sera transféré aux États-Unis. Londres demande trois mois supplémentaires.