L’opérateur a obtenu 10 MHz de "fréquences en or" pour une somme équivalent à 932 millions d’euros.  De quoi renforcer considérablement son réseau 3G et 4G.