Facebook Messenger: une faille permettait de modifier les conversations à volonté

Sur Android et sur la version web, un pirate pouvait changer après coup les messages envoyés à ses contacts-cibles. Et, par exemple, insérer des liens de téléchargement frauduleux.