Facebook a décidé de bannir les propos négationnistes
 

L’éditeur interdit désormais tout contenu qui nie ou déforme la réalité de l’Holocauste. L’objectif est de contrer la montée de l’antisémitisme et l’ignorance sur ce sujet.