Face à la crise sanitaire, la société américaine se réorganise. Plutôt que vers le cinéma en souffrance, c’est en streaming que le groupe distribuera prioritairement ses productions.