Le logo 5G sur le salon du MWC à Barcelone en mars 2017.
 
Le logo 5G sur le salon du MWC à Barcelone en mars 2017. - Josep Lago / AFP

Le flou règne encore sur la façon dont seront attribuées les fréquences de cette nouvelle technologie. Les opérateurs pourraient même être dispensés pour la première fois d’obligation de couverture.  

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • max242
    max242     

    Comme d'hab, 4G, 5G, fibre... tout pour Paris, Marseille & co à un prix abordable.
    Le reste en campagne faut se débrouiller avec "un bon débit" très coûteux et des services qui coûtent une fortune ou ne sont disponibles qu'aux abonnés de la fibre ou des dernières technologies.
    Les télécommunications c'est toujours à 2 vitesses, celle des privilégiés et ceux qui sont trop peu nombreux à l'endroit où ils sont mais constituent des millions de français. Rien que pour la 4G il faudra que j'attende au moins le 1er semestre 2019 pour peut être l'avoir (soit près de 6 ans après le début de son déploiement....)

Votre réponse
Postez un commentaire