Des millions de données clients de Booking.com et d'Expedia étaient en accès libre sur le web
 

Il ne s'agit pas d'un hack, mais d'une base de données mal configurée... Résultat : des millions de données personnelles sensibles pouvaient être découvertes par des pirates. 

Votre opinion

Postez un commentaire