De Twitter au mur des Lamentations
 

Un étudiant israélien s'est créé un compte sur le site de microblogging pour collecter les prières des internautes et les placer dans les fentes du mur des Lamentations, à Jérusalem...

Votre opinion

Postez un commentaire