Contact tracing: l’Inria riposte avec sa propre analyse des risques... et défend le modèle centralisé
 

L’institut français a comparé les modèles centralisé et décentralisé. Sans surprise, c’est le premier qui apparaît comme le plus rassurant.

Votre opinion

Postez un commentaire