Une antenne 4g
 

L’opérateur a transmis nos données de géolocalisation à l’Inserm pour affiner ses prévisions épidémiologiques. Voici comment il a procédé.

Votre opinion

Postez un commentaire